Accord de collaboration dans le cadre du projet MYRRHA avec le SCK•CEN

Logo MyrrhaCe lundi 10 janvier 2011, en présence du premier Ministre Yves Leterme, de Sabine Laruelle, Ministre fédérale de la Politique scientifique et Ministre de tutelle de l’Institut von Karman, et de Paul Magnette, Ministre fédéral du Climat et de l'Energie et Ministre de tutelle du SCK•CEN, l’Institut von Karman (VKI) et le Centre d’Etude de l’énergie Nucléaire (SCK•CEN) ont signé un Memorandum of Understanding (MoU) pour l’expérimentation de techniques et de composants à utiliser dans le cadre du projet MYRRHA, infrastructure de recherche innovante identifiée comme prioritaire par la Commission européenne et mise au point par les chercheurs du SCK•CEN à Mol.

prject MyrrhaL’Institut von Karman, est une association internationale sans but lucratif de droit belge qui existe depuis 1956. De renommée mondiale, le VKI est spécialisé en dynamique des fluides. Ce centre de recherche et d’enseignement situé à Rhode-Saint-Genèse forme chaque année quelque 130 étudiants venus des différents pays de l’Alliance Atlantique. Institut fédéral, ce centre d’excellence emploie une centaine de personnes et effectue des études expérimentales et numériques dans les domaines de l’aéronautique et de l’aérospatiale, des turbomachines et de la propulsion ainsi que de l’environnement et des procédés industriels. Le VKI travaille sur des contrats de recherche pour de nombreuses entreprises (Techspace Aero, Snecma, Umicore, ArcelorMittal,…) et organisations internationales (RTO/OTAN, Agence Spatiale Européenne, Commission Européenne, …).

 

Projet Myrrha

La mission du VKI, dans le cadre de sa collaboration avec le SCK•CEN, consiste à réaliser un dispositif expérimental pour simuler et valider les écoulements du fluide caloporteur du réacteur de recherche MYRRHA. Le VKI travaillera aussi à la conception des pompes de la boucle primaire et participera à la réalisation d’instruments de mesure et d'un système de visualisation par ultrasons des composants internes du réacteur. Le défi vient des conditions extrêmes dans lesquelles le système doit opérer, à savoir, dans un métal liquide et soumis à des températures et des radiations élevées.

 
Twitter Facebook Twitter Subscribe
 

SUPPORTED BY

BELSPO STO
 

VKI, CENTER OF EXCELLENCE

ESA          LEDITH